À propos de la langue d'Oc et du francoprovençal. Identités. Regards sur le catalanisme. Blog de René Merle

14 novembre 2018

sites

- vous pouvez retrouver une grande partie de mes archives historiques et sociales sur : http://renemerle.canalblog.com - vous pouvez retrouver les articles traitant de la Monarchie de Juillet, de la Seconde République et de l’insurrection de 1851 dans la catégorie « auteurs » sur : http://www.1851.fr - vous pouvez visiter mon nouveau site généraliste : http://renemerle.com
Posté par rmerle à 15:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 octobre 2018

PUBLICITÉ

La publicité envahissante, et non souhaitée, va me conduire un de ces jours à cesser d'alimenter ce blog et à la placer en coma prolongé. Il vous restera toujours alors en archive... Il y a de quoi lire... PS - j'avais à peine posté ce message qu'Anne Congès m'écrit :" Ce serait bien dommage… Et en cliquant sur la croix en haut à droite du placard publicitaire, son contenu disparaît !"
Posté par rmerle à 17:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
26 août 2018

À propos de ce blog

On peut légitimement se demander pourquoi, dans un monde où les vagues migratoires de tous ordres (de l’héliotropisme d’outre Loire aux espoirs africains de vie meilleure) submergent les parlers autochtones résiduels, dans un monde où une acceptation de conformisme social fait écho à la domination de l’idiome officiel, je m’intéresse encore à un parler, l’occitan provençal maritime qui fut celui de mes grands-parents, et plus largement pourquoi je m’intéresse encore à l’occitan dans toutes ses composantes, langue dont la mort... [Lire la suite]
16 décembre 2018

Vacances

Ce blog prend ses vacances de fin d'année
Posté par rmerle à 05:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2018

La Dóutrino mistralenco

J’ai relu avec grand intérêt la conférence prononcée en 1907 devant l’Escolo de la Targo de Toulon par le capoulié Pierre Dévoluy, « la capoulié de l’action » : La Dóutrino mistralenco. Il est intéressant d’en comparer les thèmes à ceux grandement diffusés par l’occitanisme contemporain. Résumons les. L’histoire que l’on enseigne dans les écoles n’est que celle de Paris. Elle veut ignorer qu’au Moyen Âge le sud de la Gaule, le Midi, était radicalement différent du Nord en ce qui concerne la situation sociale et... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2018

Mauris - Lo tren dei pinhas - le train des pignes

Quand, à la fin des années 1970, Mauris et Sauvaïgo faisaient chanter le parler de Nice. Ici avec le célèbre Train des Pignes.   Mauris - Lo tren dei pinhas - le train des pignes  
Posté par rmerle à 00:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 décembre 2018

Victor Gelu au Collège de France

Le Nouvelliste, quotidien du soir de Marseille, publie le 28 janvier 1864 un article du professeur de lettres du lycée François Tamisier [1817] « VICTOR GELU au collège de France Victor Gelu, notre chansonnier provençal, vient d’obtenir au Collège de France un beau et légitime succès. Veouzo Mègi, une des plus belles compositions de notre compatriote, a été lu, commenté, traduit par l’éminent professeur de littérature étrangère du Collège de France, M. Philarète Chasles, aux applaudissements d’une auditoire de huit cents... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 décembre 2018

Guardia Piemontese

Ecoutez de l’occitan de Guardia Piemontese, Calabre, isolat de langue occitane alpine né de l’émigration des Vaudois persécutés au Moyen Âge, présenté par Terric Lausa  Gardiòl: occitan de la Guardia Piemontese    
Posté par rmerle à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 décembre 2018

Mai Rosina de Pèire

Lors de ma découverte de l’occitanisme, au début des années 1970, les voix qui résonnaient, puissantes ou malhabiles, modestes ou péremptoires, étaient le plus souvent celles de jeunes chanteurs ivres de leur découverte (redécouverte ?) de la langue, qui expliquaient longuement à leurs auditoires militants, en préalable et en français, le sens de ce qu’ils allaient entendre, sens militant le plus souvent. Je conserve de cette époque un souvenir à la fois attendri et distancié, et, je l’avoue, je n’écoute plus guerre la plupart... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 01:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2018

Bourdieu, le Maire, le béarnais et les paysans

Pierre Bourdieu, Questions de sociologie, Les Éditions de Minuit, 1984 : "Le marché linguistique", Exposé fait à l'Université de Genève en décembre 1978. "[...] Voyez le document extrait d'un journal béarnais que j'ai publié dans l'article intitulé "L'illusion du communisme linguistique" : vous y trouverez en quelques phrases la description d'un système de rapports de force linguistiques. À propos du maire de Pau qui, au cours d'une cérémonie en l'honneur d'un poète béarnais, s'adresse au public en béarnais, le journal écrit :... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 décembre 2018

Bourdieu, « Maynat, qu’as cachaou ! »

Il arrive que des occitanistes se placent sous l'égide de Bourdieu et des fameuses "identités culturelles et concentriques". Bourdieu [1930] à l'évidence, bien avant ses recherches en Algérie, avait reçu dans son vécu la dualité des langues et des cultures. Fils d'un modeste préposé des Postes dans un petit village du Béarn, grandi dans cet environnement rural et béarnophone (en ce qui concerne les adultes à tout le moins), avant de passer comme interne au lycée de Pau, Bourdieu pouvait légitimement, et bien plus que beaucoup qui... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 novembre 2018

Benedetto, Castan

 « Benedetto – Castan, quelques clés de lecture », préface à Jean-Paul Damaggio, Benedetto, Off, Marthaler, In, Éditions de la brochure, 2010. Acte I - Il était une fois, dans les années 1950, sur le versant Sud de la nation française, un peuple de paysans, d’artisans, d’ouvriers dont la langue de l’entre soi, la langue du quotidien, dans son accent comme dans son lexique, était pétrie de « patois », tant qu’elle ne demeurait pas encore ce « patois » immémorial. Mais ce peuple (qui ne s’aimait pas... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 01:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 novembre 2018

La Marseillaise page Mesclum

  Transmis par l’ami Guy Mathieu : Tous les jeudis, la Marseillaise, quotidien régional, publie une pleine page en occitan. Rares sont les quotidiens qui accordent un espace hebdomadaire à l'occitan, souvent une simple chronique . La Marseillaise y consacre une pleine page, et en plus de ça il n'est pas nécessaire d'être abonné tous les jours ou d'acheter le n° chez votre marchand de journaux qui n'aura pas cette édition locale. Oui, et c'est encore une exeption il est possible de prendre un abonnement spécial Mesclum,... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 novembre 2018

Les obsèques de Mme Mistral, 1943

        L’Action française, 11 février 1943 « Les obsèques de Mme Frédéric Mistral « […] Au cimetière, les dalles recouvrant le caveau enlevées, nous avons pu voir le cercueil, noirci par le temps, où repose Mistral. Sur ce cercueil est maintenant placé un exemplaire du  Message du Maréchal Pétain à Madame Mistral : « Puisse notre reconnaissance française trouver en Mistral son guide et son maître, son animateur et son inspirateur. » Au côté gauche du cercueil, une place... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 novembre 2018

Rouge Midi et la guerre d'Espagne

    Dans le bi-hebomadaire communiste Rouge Midi, 10 mai 1938, le chroniqueur provençal, sans doute un des dirigeants du foye félibrée progressiste Lou Calen de Marseille, dont nous avons déjà parlé dans les articles précédents, affirme son soutien aux républicains espagnols, et particulièrement avec les Catalans. Lou Calen avait noué des liens étroits avec les républicains catalans, alors que certains dirigeants du Félibrige, comme Maurras avaient plutôt  mis leurs espoirs... dans le Franquisme. Une terrible... [Lire la suite]
23 novembre 2018

Encore sur mon engagement occitaniste

Amis lecteurs, dois-je encore une fois affirmer que je n’ai jamais rêvé d’un drapeau et de frontières pour une Occitanie mythique. Le chemin de mon engagement « occitaniste » a été celui de la découverte d’une langue, de l’horizon le plus immédiatement familial à celui d’un vaste ensemble allant de l’Atlantique aux Alpes et à la Méditerranée. Cette découverte n’a jamais été antagoniste de mes autres engagements, notamment politiques et culturels. Elle n’a pas été facile. Bien des articles de ce blog en expliquent les... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2018

Una votz de Pèiregòrd

L’ami Ives Lavalada me sinhala aquesta videò : Un païsan parla de sa vida,  e dau present, en occitan lemosin de Pèiregòrd.Jean Andrieux es estat longtemps cònsol (PCF) de St Marçau d’Aubareda, monte resta e trabalha.  https://vimeo.com/301666207   
Posté par rmerle à 01:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 novembre 2018

Rouge Midi première boufado

    La chronique en provençal « Boufado d’en Prouvènço » est inaugurée dans Rouge-Midi le 3 mai 1938. Elle ne s’accompagne d’aucune présentation, d’aucune indication d’origine, mais on peut sans problème penser que la plume provençale est celle d’un des animateurs du Calen de Marseille, foyer félibréen progressiste, que nous avons présenté dans un article précédent : Antoine Conio ? Reboul ?Aucune tentation métalinguistique ici, aucune évocation de la langue, de son destin, de sa défense félibréenne. Le texte... [Lire la suite]
19 novembre 2018

Rouge Midi et Frédéric Mistral

  On lit en première page du bi-hebdomadaire communiste Rouge-Midi du 25 mars 1938 : « 24e anniversaire de la mort de Frédéric MISTRAL le poète de l’amitié provençale et catalane.Dimanche dernier a été commémoré au Palais Longchamp à Marseille, grâce à l’initiative du groupe « Lou Calen », le 24e anniversaire de la mort de Frédéric Mistral. Notre rédacteur en chef Fernand Pauriol, représentait Rouge-Midi. Plusieurs personnalités du monde félibréen étaient présentes et des discours furent prononcés.Comme le veut... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 novembre 2018

Lou Cassaire

  présentation du journal       En 1862, la Félibrige (né en 1854) s'organise véritablement, en établissant, - véritable académie régente de la langue et de sa graphie -, un nombre restreint de membres, répartis en sept sections. L'entreprise est cruellement critiquée par les troubaires marseillais regroupés autour de l'hebdomadaire Lou Cassaire. Vous lisez ci-dessus un exemple de ces amabilités, avec les premiers couplets d'un long développement très agressif . En réponse, les félibres rhodaniens... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,