28 janvier 2015

Optimisme poétique félibréen

La série de critiques sur Calendau nous l'a montré : la presse française, quand elle parle de la poésie provençale (même en bien, cela lui arrive), ne cesse de la renvoyer à ses facilités patoisantes et/ou sa fermeture sur un dialecte. Et surtout, elle l'oppose aux magnifiques réussites de la poésie française, classique ou contemporaine. L'article publié hier en est un excellent exemple. Ce qui n'empêche pas les Félibres, tout au long des années 1860, de se griser de leurs envols poétiques, qu'ils opposent au tarissement supposé de la... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:16 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 octobre 2014

René Merle : "Sully-André Peyre, Escriveto : la mutation de 1926", Lengas revue de sociolinguisitique

  René Merle, "Sully-André Peyre, Escriveto : la mutation de 1926" - Lengas revue de sociolinguistique, n°53, 2003   La vie culturelle française est telle que, de 1921 à 1961, a pu se révéler, dans une mince et peu répandue revue mensuelle, Marsyas, une Œuvre vraie, celle de Sully-André Peyre, sans que, sauf exceptions (il en est de notables), la prise en compte dépasse le salut poli. La vie culturelle d’Oc est telle aussi que le salut à Sully-André Peyre, quasi-unanime, mais aussi les distances prises dans ce... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 23:06 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 octobre 2014

René Merle : "De la dichotomie des biographies. L’exemple de Lucien Geofroy, félibre et communard"

  De la dichotomie des biographies. L’exemple de Lucien Geofroy, félibre et communard (Le Luc, Var, 1818 – Paris, 1889) En matière historique, rien n’est plus intéressant, à l’occasion, qu’une biographie de dictionnaire spécialisé, mais rien n’est plus piégé, quand, de bonne foi, celui qui l’établit n’a connu et mis en avant qu’un aspect de la vie de son personnage. Or chacun sait combien s’entremêlent, en chacun de nous, des intérêts et des engagements divers. À cet égard, il m’est arrivé de sourire quand on m’a soumis la... [Lire la suite]
17 octobre 2014

René Merle, "De Casimir Dauphin l’ouvrier cordonnier à Dauphin Bey"

René Merle, De Casimir Dauphin l’ouvrier cordonnier à Dauphin Bey. Sur l’armée d’Afrique et l’armée de répression civile (poème en provençal). Article publié sur le site http://lorgues.free.fr Salué dans sa ville natale de Lorgues (localité varoise voisine de Draguignan) , le poète provençal Casimir Dauphin a naturellement tôt figuré dans la remarquable présentation des « Trobaires » provençaux proposée par Claude Barsotti. En pointant à juste titre la tenue de ses textes, qui tranchent sur la... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:55 - - Permalien [#]
Tags : , , ,