17 octobre 2014

René Merle : "De la dichotomie des biographies. L’exemple de Lucien Geofroy, félibre et communard"

  De la dichotomie des biographies. L’exemple de Lucien Geofroy, félibre et communard (Le Luc, Var, 1818 – Paris, 1889) En matière historique, rien n’est plus intéressant, à l’occasion, qu’une biographie de dictionnaire spécialisé, mais rien n’est plus piégé, quand, de bonne foi, celui qui l’établit n’a connu et mis en avant qu’un aspect de la vie de son personnage. Or chacun sait combien s’entremêlent, en chacun de nous, des intérêts et des engagements divers. À cet égard, il m’est arrivé de sourire quand on m’a soumis la... [Lire la suite]

16 octobre 2014

Libertat, chanson, 1892

  La Libertat Tu que siás arderosa e nusa /
Tu qu'as sus leis ancas tei ponhs /
Tu qu'as una votz de cleron /
Uei sòna sòna sòna a plens parmons
/ Ò bòna musa. Toi qui es ardente et nue
/ Toi qui as les poings sur les hanches
/ Toi qui as une voix de clairon
/ Aujourd'hui appelle appelle à plein poumons
/ Ô bonne muse. Siás la musa dei paurei gus
/ Ta cara es negra de fumada
/ Teis uelhs senton la fusilhada
/ Siás una flor de barricada /
Siás la Venús. Tu es la muse des pauvres gueux
/ Ta face est noire de fumée
/ Tes... [Lire la suite]