26 septembre 2018

Gelu, Veouzo Mègi

Mai 1855, aux côtés de la Grande Bretagne et de l’Empire ottoman, la France est engagée, en Crimée, dans une sanglante guerre contre la Russie. L’opinion française comprend d’autant moins cette guerre (dont les objectifs lui échappent), qu’elle est menée aux côtés de l’ennemi traditionnel britannique. Victor Gelu écrit alors une de ses plus belles chansons, la plus belle peut-être, cri contre cette guerre d’une mère, d’une veuve à qui l’on enlève son fils : Veouzo Mègi.Elle est publiée pour la première fois dans la réédition... [Lire la suite]