29 janvier 2015

Louis Jourdan et la poésie provençale. Margarido (1)

Dès la parution de Mirèio, en 1859, le journaliste Louis Jourdan avait donné son opinion sur la réalité et l'avenir de la poésie provençale. Toulonnais d'origine, et bon pratiquant du provençal (cf. sur ce blog l'usage politique qu'il en fit en 1847 à Toulon), le polygraphe Jourdan est alors fixé à Paris, où il est une figure de la presse moderne (républicain de cœur, saint simonien, il est lié au banquier Millaud, propriétaire du Petit Journal. Cf. articles précédents). Il est intéressant de connaître sa réaction à une œuvre... [Lire la suite]

16 octobre 2014

René Merle - Presse varoise et provençal - textes 1859-1864

 - René Merle, Les Varois, la presse varoise et le provençal, 1859-1910. S.E.H.T.D 1996, 416 p. Textes 1859-1864   [1] Armana Prouvençau, 1859. “Veici un nouvèu Felibre (1) ! Es dóu gros grun e de la bono meno. Siegue lou benvengu e longo-mai cante emé nautre ! Fara gau en tout lou mounde de legi e d'aplaudi de vers prouvençau dóu celèbre maçoun toulounen, dé Charle Poncy. Vesian proun, quand legissien si poulit libre franchiman, qu'escriéurié coumo un mèstre, se lou voulié, la lengo prouvençalo, la bello lengo de soun... [Lire la suite]