23 juillet 2018

Motivations de La Sinse

  J’ai évoqué plusieurs fois dans ce blog Senès, dit La Sinse, et ses scènes provençales mêlant le provençal et le français populaire toulonnais pétri de provençal.Cf. par exemple :« Senès, dit La Sinse »http://archivoc.canalblog.com/archives/2014/10/25/30833720.html« Un texte de La Sinse, Toulon 1872 »http://archivoc.canalblog.com/archives/2016/02/02/33287214.html Dans mon initiation aux lettres provençales, j’avoue que j’ai peut-être pris beaucoup plus de plaisir à leur lecture qu’à celle des grands... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 01:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 juillet 2018

Un texte de la Sinse, Toulon 1872

J'évoquais dans le billet précédent ces petites feuilles irrégulièrement périodiques qui firent florès à Toulon à la fin du Second Empire et aux débuts de la Troisième République, qui recrutaient leurs rédacteurs et trouvaient leur petit public dans une petite bourgeoisie cultivée encore bien immergée dans la réalité populaire. Le succès des savoureuses pièces de la Sinse et de ses homologues y tient à ce rapport à la fois distant et amusé à l'égard du "petit peuple" urbain encore grandement provençalophone et bien loin des ambitions... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 juillet 2018

Fau s'en ana...

Dau metge de la « Reiala » Gantelme (La Sanha,1820 – 1890), Una cançon que, dins un temps onte chascun parlava provençau, siguèt populara. Publicada en 1885 dins dins lo setmanier la Toùténo (Tolon), n°13, 29-8-1885, puei dins La Sartan, puei en grafio normalizado mistralenca, e enfin en grafia occitana (Armana de Mesclum) Quand lou passeroun dins sa gabi, Enchichini poù plus pieuta ; Quand l'a plus au foun de la fàbi Proun d'oli per vougna lou tap ; Quand la poutiho eis uei s'empego Que sias viei, mau courous, arna ... [Lire la suite]
23 juillet 2018

René Merle "Dominique e La Tóuteno”

  Revue trimestrielle A.V.E.P. n°77, 1996. Dominique e “La Tóuteno”   Presentacien de R.G : Avèn parla eici mai d’un còup de La Tóuteno, facido tóutei lei dimècre, journalet escri en prouvençau de Touloun que pareissié à la fin dóu siècle passa. Avèn douna quàuquei sceno prouvençalo e de nouvello, tout signa d’escais-noum coumo : Benezi, Lally, etc. Nous fa gau encuei de fa lou lume sus soun autour, bounadi lei recerco de Reinié Merle que gramacian pèr la coumunicacien qu’a bèn vougu nous faire. Lou... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 juillet 2018

Fernand Hauser et Victor Gelu

  Toujours dans mes rangements et tris avant évacuation des matériaux accumulés dans mes recherches des années 1980-1990, j’ai rouvert mes cartons Victor Gelu, abondamment fournis en documents de toutes sortes. J’ai ainsi retrouvé un fascicule,  Félibrige de Paris, Victor Gelu et son œuvre, Etude qui a remporté le prix du Ministère de l’Instruction publique décerné par la Société des Félibres Parisiens, Dans sa fête publique annuelle, célébrée à Sceaux le 21 juin 1891, par Fernand Hauser. Marseille, Bibliothèque du... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 juillet 2018

Thouron dans le Carillon (Toulon), 1870

Le Carillon est une petite feuille à la parution en principe hebdomadaire pendant la saison théâtrale de Toulon, à laquelle elle se consacre essentiellement. On y trouve aussi des échos de la vie locale et des textes d’auteur (le plus souvent sous pseudonyme), en français et en provençal (le plus souvent des dialogues populaires à la manière de la Sinse). Ses collaborateurs et ses lecteurs se recrutent dans cette petite et moyenne bourgeoisie plus ou moins teintée de libéralisme en cette fin d’Empire. Voici un article paru le 17... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 juillet 2018

Ker Moco

René Merle - Ker Moco La Marseillaise - Chroniques varoises n°18 - 25 février 1996 Un lecteur me demande de préciser le sens du mot “Mocò”. Je réponds bien volontiers mais, ne souffrant ni de fixation chromosomique ni de parano des origines, j’écarte certaines acceptions desquelles on passe vite au rejet des “autres”.Le mot “Moco” vient de la marine nationale. Dans la marine d’ancien régime, les équipages de la flotte de Méditerranée, (celle du Levant par opposition à celle de l’Atlantique, ou du Ponent, “Pounent”) étaient levés... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 23:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 juillet 2018

Lou centenàri de l’Escolo de la Targo, de Touloun

Logo Escolo de la Targo   René Merle - Lou centenàri de l’Escolo de la Targo, de Touloun. Counferènci dounado au fougau de l’Escolo, lou 20 de desèmbre de 1996.   Remerciéu vouastr’Escolo de me douna l’escasenço de vous rescountra, pèr parla de la neissènci de la Targo. En de que servirié la recerco, se lei cercaire rescountravon pas leis afouga dóu prouvençau e de la culturo prouvençalo ? Fa dounc quàsi cent an que l’Escolo de la Targo espeliguè, e, dins la preparacien d’aquel anniversàri, 1998, adusi d’elemen... [Lire la suite]
22 juillet 2018

Mai lo sordat O

Andrieu Neyton a mai donat sa creacion de 2004, "La légende noire du soldat O" (ambé Alain Aparis, Blanche Bataille, Xavier Laurent, Jacques Maury), dins una tornada regionala e nacionala que s'acaba divendres 9 de janvier au "Théâtre de la Méditerranée", a Tolon (20h45). Es l'escasença de pas mancar de la veire, o la tornar veire. Tòrni dire aicÍ tot lo ben que ne'n pensavi en 2004 : http://archivoc.canalblog.com/archives/2014/10/17/30741112.html
21 juillet 2018

René Merle : "La Seconda Republica e lo prouvençau a Tolon e dins lo ròdol de Tolon".

René Merle – La Seconda Republica e lo prouvençau a Tolon e dins lo ròdol de Tolon. Charradissa donada a « l’Escolo de la Targo de Touloun » (7 de Mai 2000) La  Un grand mercè ai collègas de La Targo de m’aver convidat per parlar d’un periòdi que sembla ben luenh, la Seconda Republica, e pasmens que mi sembla un periòdi fòrça pròchi de çò que vivèm encuei. Expliquem-si. La Seconda Republica a pas gaire durat, pas mai de tres ans, mai nos a donat lo sufragi universau, enfin, lo sufragi universau per lei mascles,... [Lire la suite]