17 octobre 2014

René Merle, "la revolucion èra una frenison", poème

la revolucion èra una frenison   èra un temps de secaressa granda de còps que l’a auriatz dich qu’anava plòure auriatz dich que l’aubre mòrt aviá représ   aqueu temps siguèt temps de chavana mai pas jamai la chavana crebèt de tot biais aquelei que l’esperavan èron tenguts per fols per leis òmes sufisents que son estats quitis per la paur   ai finit aqueu libre de la revolucion fai tot bèu just lo temps de viure la revolucion a partit sus la poncha dei pès te revires pas fau donar lo torn de clau ara es... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 octobre 2014

René Merle, "Le destin de la langue d’Oc. Stratégies occitanistes ?"

Canevas de la causerie donnée le 7 août 2004 au stage de l’Institut d’études occitanes des Hautes-Alpes, à Gap.   Je ne m’adresse pas à des profanes en la matière. Donc, il n’est pas question ce soir de balayer à nouveau la totalité de la donne complexe de ce thème. Mon propos initial sera double. D’abord, essayer de comprendre pourquoi dans son devenir et son affirmation, la nation française s’est aussi constituée sur l’anéantissement de notre langue et de notre culture. Ensuite, et comme en réponse à ce premier point,... [Lire la suite]
16 octobre 2014

René Merle - "Sur Raynouard, de Brignoles"

Raynouard, de Brignoles   "Chroniques varoises", parues dans l’édition varoise de La Marseillaise - 1995     Raynouard, de Brignoles. 1 Il passe une grande partie de sa vie à Paris, mais signe “Raynouard du Var”, siège à l’Académie française, mais révèle la littérature provençale ! François Marie Just Raynouard (1761-1836) illustre l’entrecroisement identitaire de tant de notables qui vivent le passage de la Provence au Var. Donne première, l’enracinement dans le petit pays : la maison bourgeoise du... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 19:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 octobre 2014

René Merle - Toulon, 1789-1790 - Partage des langues et des cultures

René Merle - Toulon, 1789-1790 - De la dérision carnavalesque à la fête révolutionnaire, partage des langues et des cultures. Actes du colloque Toulon 1789-1799 : problèmes d’histoire de la Révolution (12 janvier 1989), Ville de Toulon, Rectorat de l’Académie de Nice, 1989.   En traitant ici les événements toulonnais (1), de l’émeute de mars 1789 à la fête de la Fédération en mai 1790, au regard des comportements de foule et des cérémoniaux festifs (2), nous souhaitons verser quelques pièces à un dossier national (3),... [Lire la suite]
16 octobre 2014

René Merle - L’utilisation de l’occitan et du francoprovençal dans les textes de la période révolutionnaire

René MERLE - L’utilisation de l’occitan et du francoprovençal dans les textes de la période révolutionnaire, ressemblances et différences. (Colloque de Puylaurens, 1989). La Révolution vécue par la province - Mentalités et expressions populaires en Occitanie. Actes du colloque de Puylaurens (15 et 16 avril 1989), C.I.D.O, Béziers, 1990. Colloque La Révolution vécue par la province, Mentalités et expressions populaires en Occitanie, organisé par la Comité Marianna de Puylaurens, sous la présidence de Maurice Agulhon. Nous apportons... [Lire la suite]
16 octobre 2014

René Merle : "Raynouard et la dialectique France-Provence"

Conférence donnée à Sainte Anastasie (Var), le 27 juin 1997   Mesdames, Messieurs, Comme vous l’indiquait l’annonce de cette causerie, c’est autour d’une réflexion sur le rapport entre France et Provence que nous sommes réunis. C’est un plaisir pour un historien de rencontrer un public qui ne soit pas seulement un public de spécialistes. Plaisir d’autant plus marqué que ce soir c’est à partir d’un homme dont la famille est originaire de Ste Anastasie, François Marie Just Raynouard, que nous allons tirer le fil de notre... [Lire la suite]
16 octobre 2014

René Merle - La Révolution et "l’idiome natal" dans le Sud-Est

René Merle - La Révolution et "l’idiome natal" dans le Sud-Est   La Marseillaise, numéro spécial, 14 juillet 1789 Une langue abandonnée au peuple En 1789, la majorité de la population du Sud-Est, y compris dans les villes, a pour langue ordinaire ce qu’on appelle "l’idiome natal", parlers de langue d’Oc en Provence, Languedoc, Sud-Dauphiné, parlers francoprovençaux en Nord-Dauphiné, Forez, Lyonnais. L’état français a nié à l’idiome toute reconnaissance et, malgré la référence troubadouresque, la conscience d’Oc est éclatée... [Lire la suite]
15 octobre 2014

René Merle - "Précisions biographiques sur Etienne Pelabon 1789-1790"

Extraite de : "Étienne Pelabon et le partage des langues dans les affrontements toulonnais de 1789-1790". (Etienne Pelabon, La Réunion patriotique, SEHTD, 1988) Les débuts de la Révolution sont accompagnés, dans toute la Provence, par une intense circulation de textes administratifs et politiques en français. Ils occasionnent aussi une reprise inattendue de publication en provençal, à laquelle Toulon, seconde ville de Provence avec ses 30 000 habitants, donne une tonalité particulière. Notre propos n'est pas de réhabiliter ici... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 octobre 2014

René Merle - De la Pré-Révolution à la Restauration, Aix-en-Provence, foyer original d’expression provençale

René Merle - De la Pré-Révolution à la Restauration, Aix-en-Provence, foyer original d’expression provençale Provence Historique, fascicule 146, 1986. Au-delà des saluts y enracinant a posteriori l’entreprise félibréenne (au premier chef celui du Mistral dans Memori e Raconte), le rôle d’Aix dans le Pré-Renaissantisme demeure mal connu. “Leissem leis citatiens, se n’en sarvirem gaire” [1] : notre propos, qui procède de la pratique patiente des textes et y renvoie, soumet des sources éclatées à la logique, parfois inattendue, de... [Lire la suite]