10 février 2015

Quelques données sur l’histoire des Alpes occitanes

- René Merle, Quelques données sur l’histoire des Alpes occitanes - Conférence publiée en brochure par l’Institut d’Études Occitanes 04-05, 1990. À l’occasion du Stage de langue et culture des Alpes occitanes, qui s’est tenu à Gap les 3, 4, et 5 septembre 1990, René Merle nous a fait l’amitié d’intervenir sur l’Histoire des Aloes occitanes. Qu’il soit remercié ici pour ce moment où il nous fit découvrir la richesse et la profondeur de nos racines sur lesquelles pourraient se bâtir la civilisation en devenir. 1 – En guise... [Lire la suite]

02 février 2015

Macrocosme occitan et microcosme provençal - Paradoxe ?

En jetant un œil sur les derniers billets de ce blog, je réalise combien « mon occitanisme », - toute révérence gardée à la fameuse unité de la langue d’oc (« une et diverse », et tout respect manifesté aux  publications d’Auvergne, Croissant, Dauphiné, Gascogne, Languedoc, Limousin, etc.) n’est pas moins enclos, et je crois que c’est le lot commun à beaucoup d’occitanistes, dans le parler et les productions du petit pays, de la région, de la zone dialectale. Je le constate sans regrets. Es ensin (e pas... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:10 - - Permalien [#]
Tags : ,
06 janvier 2015

Fatigué/s ?

  Fatigué ? le mot était polysémique dans mon français populaire d'enfance, empreint de provençalismes. "Je suis fatigué" : on disait plutôt, dans l'exagération, "je suis crevé, j'en peux plus..." "Regarde moi cette bande de fatigués", autant dire ces fatigués de la jugeotte, ces types pas très intéressants" "Un gros fatigué", : un bon à rien, une chiffe molle... "il est bien fatigué", alors là ça craint, autant dire, mais justement on n'ose pas le dire : "il est très malade, il est foutu..." 
Posté par rmerle à 05:13 - - Permalien [#]
Tags : , ,