03 septembre 2018

Maurras et Mistral, 1942

  L’Action française du 12 mai 1942 célèbre Jeanne d’Arc, on le voit, et rend compte du voyage de Maurras dans le Sud-Ouest.Voici comment le journal relate le propos de Maurras à Bergerac :     « A peine le rideau s’est-il levé qu’une longue ovation salue M. Charles Maurras et M. de Saint-Aulaire, ambassadeur de Franee, qui préside la soirée.Avec cet esprit, cette distinction de langage et de pensée qu’on lui connaît, M. de Saint-Aulaire, vivement applaudi à maintes reprises, dit sa joie de se trouver... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 01:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 juillet 2018

Zola lit Calendal

Zola_lit_Calendal
Posté par rmerle à 00:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 juillet 2018

Mistral et la Commune

Mistral_et_la_Commune
23 juillet 2018

Mistral - Un plagnoun de Petrarco

Almanach du sonnet, Aix-en-Provence, Vve Remondet-Aubin, 1875 (A. de Gagnaud, pseudonyme de l'homme de lettres provençal, régionaliste et félibre, Léon de Berluc Pérussis). Dans cet ouvrage, essentiellement en français, sont glissés quelques textes en langue d’oc. Quante fiate al moi dolce ricetto Quant de fes, au dous lio de soulas ounte siéuFugènt leis autre, emai iéu-meme, se pòu dire,Vau bagnant de mi plour lou vert dougan dóu riéuE roumpènt l’air siau de tant que iéu souspire ! Quant de fes tout soulet, gounflant e... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 juillet 2018

Marianno - 1792

Si nous ouvrons le dictionnaire de Mistral, le Trésor du Félibrige, nous lisons à l’article Mariano : "La signification donnée par le peuple au nom de Marianne a son origine dans la première révolution". Et Mistral cite un extrait de l’érudit docteur toulousain Noulet, grand amateur de vieux textes en langue d’Oc : "Après l’arrestation du Roi, le 10 août 1792, on chantait dans tout le Midi une détestable chanson, "La Garisoun de Mariano". On y lit : "La saunado favourablo / Qu’aguet luec lou dès d’avoust / A... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 juillet 2018

Roumavagi deis troubaires, 1854 - Graphie de Mistral

Suite des articles précédents Roumavagi deis Troubaires - Recueil des poésies lues ou envoyées au congrès des Poètes provençaux, tenu à Aix, le dimanche 21 août 1853 ; publié par J.-B. Gaut, Secrétaire du Congrès. Aix, Aubin ; Paris, Garnier frères ; Marseille, Boy. MDCCCLIV. En 1853, le fait est bien connu, mais des spécialistes seulement, le jeune Mistral (ici curieusement présenté en J.Mistral) hésite entre plusieurs graphies. Voici le début de son poème, qui sera la matrice de Mirèio. La graphie adoptée n'est... [Lire la suite]

22 juillet 2018

René Merle, "L’afar Dreyfus, e n’autrei" - Aquò d’Aquí

 Aquò d’Aquí, "Brigas d’istòria", n°91 - 1995   Demieg d’autreis anniversaris, l’annada 1994 siguèt tanben l’annada Dreyfus, (que comencèt en 94 l’afar). Se ne’n parlèt gaire dins la pressa nòstra. Un mòt donc, sus l’afar a son tornant, fin 97, quora es plus possible de de se pausar pas de questions sus la culpabilitat. Sus ma taula, doas fotocòpias :   Un jornau socialista varès dau temps : un trabalhador (faudau de cuer, tèsta nusa, mans dins lei pòchas, manchas revertegadas) agacha de borgés en... [Lire la suite]
22 juillet 2018

Mistral et Balaguer

MISTRAL_BALAGUER
22 juillet 2018

Victor Balaguer, la Verge de Montserrat (1857-1861)

    Nous avons rencontré plusieurs fois le Barcelonais Victor Balaguer à propos des rapports entre Félibres provençaux et catalanistes. Quelques précisions donc sur ce personnage important dans l'histoire du provençalisme, en commençant par la publication de 1861, qui l'a fait connaître en Provence, et dont le ton patriotique et renaissantiste a pu inspirer Mistral. le journaliste et militant libéral Victor Balaguer [1824] a commencé à écrire en espagnol (Flores del alma, 1848), avant de passer au bilinguisme (Lo... [Lire la suite]
22 juillet 2018

Mistral, "La Coumtesso"

  On peut lire dans l'introduction de l'Armana prouvençau pèr lou bèl an de Diéu 1867 adouba e publica de la man di Felibre Joio, soulas e passo-tèms de tout lou pople dóu Miejour, En Avignon, enco de Roumanille, Libraire-editour, 1866 un salut enthousiaste aux renaissantistes catalans, dans la droite ligne de celui déjà plusieurs fois envoyé. En voici le début :   "L’antico alianço di pople catalan e prouvençau, tant flòri autre-tèms souto lou Comte Ramoun-Berengué, se reviho d’un an à l’autre, e se ressaro sèmpre mai... [Lire la suite]