08 décembre 2018

Guardia Piemontese

Ecoutez de l’occitan de Guardia Piemontese, Calabre, isolat de langue occitane alpine né de l’émigration des Vaudois persécutés au Moyen Âge, présenté par Terric Lausa  Gardiòl: occitan de la Guardia Piemontese    
Posté par rmerle à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 décembre 2018

Bourdieu, le Maire, le béarnais et les paysans

Pierre Bourdieu, Questions de sociologie, Les Éditions de Minuit, 1984 : "Le marché linguistique", Exposé fait à l'Université de Genève en décembre 1978. "[...] Voyez le document extrait d'un journal béarnais que j'ai publié dans l'article intitulé "L'illusion du communisme linguistique" : vous y trouverez en quelques phrases la description d'un système de rapports de force linguistiques. À propos du maire de Pau qui, au cours d'une cérémonie en l'honneur d'un poète béarnais, s'adresse au public en béarnais, le journal écrit :... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 décembre 2018

Bourdieu, « Maynat, qu’as cachaou ! »

Il arrive que des occitanistes se placent sous l'égide de Bourdieu et des fameuses "identités culturelles et concentriques". Bourdieu [1930] à l'évidence, bien avant ses recherches en Algérie, avait reçu dans son vécu la dualité des langues et des cultures. Fils d'un modeste préposé des Postes dans un petit village du Béarn, grandi dans cet environnement rural et béarnophone (en ce qui concerne les adultes à tout le moins), avant de passer comme interne au lycée de Pau, Bourdieu pouvait légitimement, et bien plus que beaucoup qui... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 novembre 2018

La Marseillaise page Mesclum

  Transmis par l’ami Guy Mathieu : Tous les jeudis, la Marseillaise, quotidien régional, publie une pleine page en occitan. Rares sont les quotidiens qui accordent un espace hebdomadaire à l'occitan, souvent une simple chronique . La Marseillaise y consacre une pleine page, et en plus de ça il n'est pas nécessaire d'être abonné tous les jours ou d'acheter le n° chez votre marchand de journaux qui n'aura pas cette édition locale. Oui, et c'est encore une exeption il est possible de prendre un abonnement spécial Mesclum,... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 novembre 2018

Una votz de Pèiregòrd

L’ami Ives Lavalada me sinhala aquesta videò : Un païsan parla de sa vida,  e dau present, en occitan lemosin de Pèiregòrd.Jean Andrieux es estat longtemps cònsol (PCF) de St Marçau d’Aubareda, monte resta e trabalha.  https://vimeo.com/301666207   
Posté par rmerle à 01:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 novembre 2018

Occitan lemosin de Dordonha

Se voletz auvir de l’occitan de Dordonha lemosina : https://vimeo.com/296211679
Posté par rmerle à 00:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 novembre 2018

Vaï cercar Molinari...

 Que d'explications avons-nous entendues, toutes plus problématiques les unes que les autres, sur l'origine de cette expression qui était encore si fréquente sur le littoral il y a peu, qui donna son titre à une fameuse soirée théâtrale, ouvrière et populaire (à La Seyne), et dont on me demande encore, non pas le sens, que chacun comprend ("si tu n'y arrives pas, va chercher la bonne personne"), mais la clé : qui est donc ce fameux Molinari ?J'avais donné une réponse dans mon ouvrage publié en 1986, Inventaire du texte... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 novembre 2018

De l’alphabétisation et de la publication en provençal

En réorganisant ce blog, cet été, j’ai naturellement replongé dans mes publications concernant l’écriture et la publication en provençal de la fin du XVIIIe siècle à la guerre de 1914. Une fois de plus m’a sauté aux yeux une évidence qui ne l’est pas pour tous les défenseurs de la langue d’oc, ceux qui se réjouissent, à juste titre, de l’ampleur croissante de la publication multiforme en provençal pendant tout le XIXe siècle, et particulièrement après la naissance du Félibrige, en 1854. Signe d’une vitalité culturelle ? Certes.... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 octobre 2018

Hugo et les patois

« Les patois ébauchent la langue comme l'aube ébauche le jour. Aussi la poésie qu'ils contiennent a-t-elle une grâce matinale. » Victor HUGO.Hauteville-House , 9 avril 1864. (Extrait d'une lettre adressée aux rééditeurs du poème en dialecte grenoblois, Grenoblo malhérou, 1864)   La métaphore est belle, et d’une certaine façon esthétiquement gratifiante. Il n’empêche, elle inscrivait les patois dans une naissance inachevée où n’avaient plus place que les Langues abouties. Un patois n’avait pu, et ne pouvait devenir... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 octobre 2018

Retour sur « La Grevo doou Mineur » et les francismes.

Cf. :  "L'ouvrier syndiqué" (Marseille) et le provençal   Je parlais des francismes de ce texte. Est-ce vraiment important ? Est-ce vraiment significatif d’une invasion du français et d’une négligence lexicale ? Les puristes du temps et d’aujourd’hui le pensent certainement. Je me souviens d’un colloque Victor Gelu où chacun y allait de la sienne sur la thématique et la biographie du grand Marseillais. Mais nous avions eu droit aussi à une minutieuse recension des francismes que Gelu s’était permis... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 00:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,