20 février 2016

Hommage à Panazô

https://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2016/02/13/un-hommage-a-panazo-andre-dexet/ J'ai ajouté ce commentairee : "J’ai eu le bonheur de recevoir de Panazô une longue autobiographie en occitan limousin que j’ai publiée dans mon livre « Culture occitane per avançar », éditions sociales, 1977."J'avais eu le contact avec Panazô par le quotidien communiste L'Echo de Centre et par Yves Lavalade. J'y reviendrai.
Posté par rmerle à 04:36 - - Permalien [#]

16 février 2016

Occitanisme ?

Je reviens sur la question que me posait récemment un journaliste occitaniste :http://archivoc.canalblog.com/archives/2016/01/27/33276370.html « Coma vesètz l'evolucion de l'occitanisme de vòstra region e d'Occitània en general despuèi que l'observatz? » Que dire ? Sinon que, pour les profanes, il faudrait d’abord faire une effort de vocabulaire. De quoi parle-t-on si l’on parle d’ « Occitanie » et d’ « occitanisme » ? « Occitanie » : Une définition de base... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 11:59 - - Permalien [#]
14 février 2016

Desanat et l'usine Taylor, Marseille 1845

  Il a souvent été question sur ce blog de l’hebdomadaire entièrement rédigé en vers provençaux que publia à Marseille le courtier Desanat : Lou Bouil-Abaisso (voir les occurrences de ces deux noms) de janvier 1841 à août 1842, puis de janvier 1844 à mars 1846. Dans cette publication qui accueillit nombre de rimeurs et rimailleurs provençaux, languedociens et dauphinois, Desanat tenait chronique de l’actualité marseillaise. Libéral en politique, partisan déclaré du progrès industriel et de la modernisation de la cité,... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:14 - - Permalien [#]
11 février 2016

Fernand Hauser et Victor Gelu

Toujours dans mes rangements et tris avant évacuation des matériaux accumulés dans mes recherches des années 1980-1990, j’ai rouvert mes cartons Victor Gelu, abondamment fournis en documents de toutes sortes. J’ai ainsi retrouvé un fascicule,  Félibrige de Paris, Victor Gelu et son œuvre, Etude qui a remporté le prix du Ministère de l’Instruction publique décerné par la Société des Félibres Parisiens, Dans sa fête publique annuelle, célébrée à Sceaux le 21 juin 1891, par Fernand Hauser. Marseille, Bibliothèque du Passant, 8... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:38 - - Permalien [#]
08 février 2016

L'Illustration sur le congrès des poètes provençaux (Arles 1852)

J’évoquais dans le billet précédent la moquerie fielleuse abondamment pratiquée dans la presse parisienne à l’égard des « troubadours » provençaux, et, en l’occurrence, du congrès d’Arles et de Castil-BlazeCette attitude n’est cependant pas générale. En témoigne la publication de ce compte-rendu du congrès par le grand magazine l’Illustration (18 septembre 1852).Il est vrai que son auteur, Jean-Joseph Bonaventure Laurens  (1801-1890), secrétaire comptable à la faculté de médecine de Montpellier, qui arrondit ses fins de... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:48 - - Permalien [#]
Tags : , ,
05 février 2016

Le Ménestrel et Castil-Blaze, 1852

  Le 17 octobre 1852, le Ménestrel, petite feuille parisienne consacrée à la musique et aux spectacles, glissait cet entrefilet humoristique, mais quand même assez fielleux, concernant le musicographe, adaptateur et compositeur bien connu de ses lecteurs, Castil-Blaze. Bel exemple de l’agacement quelque peu raciste de nombre d’écrivaillons parisiens devant l’apparition d’une Lettre provençale, aussitôt présentée comme ennemie majeure de la langue française.       Pour autant, le venin du Ménestrel n’est... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:08 - - Permalien [#]
Tags : , ,

02 février 2016

Un texte de la Sinse, Toulon 1872

J'évoquais dans le billet précédent ces petites feuilles irrégulièrement périodiques qui firent florès à Toulon à la fin du Second Empire et aux débuts de la Troisième République, qui recrutaient leurs rédacteurs et trouvaient leur petit public dans une petite bourgeoisie cultivée encore bien immergée dans la réalité populaire. Le succès des savoureuses pièces de la Sinse et de ses homologues y tient à ce rapport à la fois distant et amusé à l'égard du "petit peuple" urbain encore grandement provençalophone et bien loin des ambitions... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:17 - - Permalien [#]
Tags : ,
30 janvier 2016

Thouron dans la Carillon (Toulon), 1870

Le Carillon est une petite feuille à la parution en principe hebdomadaire pendant la saison théâtrale de Toulon, à laquelle elle se consacre essentiellement. On y trouve aussi des échos de la vie locale et des textes d’auteur (le plus souvent sous pseudonyme), en français et en provençal (le plus souvent des dialogues populaires à la manière de la Sinse). Ses collaborateurs et ses lecteurs se recrutent dans cette petite et moyenne bourgeoisie plus ou moins teintée de libéralisme en cette fin d’Empire. Voici un article paru le 17... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:15 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 janvier 2016

Un escambi ambé lo Jornalet

La setmana passada, Jornalet me mandèt aqueste questionari : Adieussiatz Monsur Merle,
la bòna annaa ja!
Seriatz d'acòrdi per m'acordar una entrevista -escricha- per la rubrica "Entrevista" dal jornal en linha a gratis http://jornalet.com? Se vos volètz presentar (mestier, endrech, publicacions, referéncias de site(s), passions...)?
- D'ont vos ven l'interés per l'occitan, la literatura e la cultura occitana en general ?
- De qu'es la situacion de l'occitan aüra en cò vòstre, sa visibilitat, sa transmission?
- Parlatz... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 08:53 - - Permalien [#]
Tags :
22 janvier 2016

Un texte anti-rouge en parler de Rive-de-Gier (1848-1849)

Je remercie l’historien Vincent Robert qui m’a signalé ce texte en parler de Rive-de-Gier, donné en note par Justin Godart dans sa publication du Journal d’un bourgeois de Lyon en 1848 (Joseph Bergier), Paris, Presses Universitaires de France, 1924. Il s’agit d’un texte manuscrit relié à la fin d’un recueil de Roquille publié en 1857, chez Nigon, à Lyon. Intitulé Lo couse de vait Var de Gi et signé In Pereyou (un mineur), ce texte de 1848-1849, violemment anti-rouge n’est manifestement pas de Roquille, auquel il emprunte un savoir... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 10:30 - - Permalien [#]