22 juillet 2018

Eugénie Martinet - antifascisme (patois valdotain)

En novembre 1943, Eugénie Martinet va aborder sa 47ème année dans une bien tragique ambiance. Milan, où elle vit, est très sévèrement bombardé par l'aviation alliée depuis 1942. La Lombardie et le Piémont sont secouées par de puissantes grèves ouvrières. En septembre, alors que les forces alliées remontent la péninsule, le gouvernement italien proclame l'armistice et emprisonne Mussolini, qu'un commando allemand fait aussitôt évader. Fin septembre 1943, alors que l'armée allemande occupe complètement l'Italie du Centre et du Nord,... [Lire la suite]

22 juillet 2018

René Merle, "Lluís Companys"

dimanche 10 avril 2011 Hier, j'ai suivi sur la Deux le match de rugby Perpignan-Toulon, qui se déroulait au stade olympique de Montjuïch, Stade Lluís Companys, à Barcelone, une première.  En entendant ces milliers de supporters de Perpignan chanter L'Estaca, leur chant fétiche, chant nationaliste catalan antifranquiste, je pensais à celui qui a donné son nom au stade. Dirigeant de la gauche républicaine, et président de la Generalitat de Catalogne, il dut s'exiler en France après la défaite de la République.... [Lire la suite]
22 juillet 2018

Roquille "féministe"

Cf. la catégorie « Roquille » sur ce blog. Guillaume Roquille [1804_1860] apparaît avec la publication (à Saint-Étienne) non datée (1834 ou 1835), du Ballon d’essai d’un jeune poète forézien, ou Recueil de quelques pièces de vers en patois du Forez, par Gme Roquille de Rive-de-Gier. A Rive-de-Gier, chez l’auteur, rue de Lyon, Maison Pagis. J’extrais, de la pièce « La More et la filli », (la mère et la fille) cette tirade d’une liberté « féministe » bien rare à l’époque, que le « patois »... [Lire la suite]
22 juillet 2018

René Merle : "Lamartine, la Bourgogne et le Midi"

Un des critiques littéraires les plus en vue du temps, André Thibaudet, salua Mistral dans le numéro spécial de La Nouvelle Revue Française, (n°200, mai 1930), publié à l'occasion du centenaire de la naissance du poète. Dans "Lamartine et Mistral", Thibaudet évoque bien sûr la rencontre parisienne de 1858 : le jeune poète provençal de 28 ans, encore inconnu, et le poète de 68 ans, déjà quelque peu oublié, mais dont un article va assurer à Mirèio de Mistral une renommée nationale.  De cet article, j'extrais ce... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 23:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 juillet 2018

René Merle : "De la correction linguistique en langue d'Oc - Cien de Dieu..."

"Cien de dieu", ou "tout vient à point pour qui sait attendre"...  C'était en 1974. Je m'étais jeté à l'eau en écrivant une nouvelle en provençal, en prose, alors que je ne m'étais jusqu’alors risqué qu'à la poésie : dans ma maladresse de débutant, une poésie minimaliste, tendance Haiku, qui permet, à des plumes qui n'en sont pas dignes, de se dispenser de la connaissance de la grammaire d'une langue, de ses conjugaisons, bref de ses tours et détours. On jette un substantif ou deux, on hasarde un verbe, infinitif ou présent... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 juillet 2018

René Merle : "Gelu – traduction de Don Quichotte"

Dans le tome II de la très belle et complète édition, qui suivit de peu la mort de l'auteur, - Œuvres complètes de Victor Gelu Avec Traduction littérale en regard, précédées d'un Avant-Propos de Frédéric Mistral, Marseille, Paris Charpentier, 1886 - Laffitte Reprints, Marseille, 1978 -, on peut lire quelques pages bien oubliées, et pourtant passionnantes, tant elles témoignent de la qualité d'expression du grand chansonnier, que l'on réduit trop souvent à une verve populacière.Contrairement à tous les autres textes de ces deux... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 23:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 juillet 2018

René Merle, "Bagatoni" - Aquò d'AquÍ

Renat Merle - Bagatoni - Aquò d’Aquí, sept. de 1994 D’un costat Marselha, encuei. Es de mòda Marselha, (films, television, reportages), dins una mena d’exotisme interior, talament que dins un setmanier parisenc, i a pas gaire, una editriça marselhèsa (non, es pas dòna Laffitte) n’aguèt son pron : “refusi l’estetisacion de la situacion marselhèsa” ... De l’autre costat, Marselha, dins l’istòri, ambé totei lei constats, e tanben totei lei reconstitucions d’istòri que ti fan Marselha UNA, e sempre a despart. Marselha unida... [Lire la suite]
22 juillet 2018

René Merle : "L’usage de la langue d’Oc dans la propagande démocrate-socialiste, 1848-1851"

 Cliquez ci-dessous : Quelques_remarques_sur_l_usage_de_la_langue_d_Oc_dans_la_propagande_d_mocrate
22 juillet 2018

René Merle, "Identité provençale et occitanité", Chronique - Aquò d'Aquí

Aquò d’Aquí, 2011 Billet 1 Identitats ? L’identitat nacionala, l’an fòrça tractada oficialament aquest an, meme se, paureta, lo cambiament ministeriau l’a un pauc escafada ! Sensa parlar de grops identitaris que vesem ponchejar, (que sa tòca es l’identitat cromosomica barrada ?).Bòn, tot aquò vira pas a l’umanisme. Mai es pas una rason per evacuar la question de l’identitat. E podem que se la pausar en Provença. Mai que mai.De lònga, son estadas diversas, e multiplas, leis identitats.I a d’identitats que causissèm... [Lire la suite]
22 juillet 2018

René Merle : "Francesc Macià et l'occitan"

  Depuis plus d'un siècle, l'existence au Sud de la frontière française d'un foyer national catalan interroge l'imaginaire français. Comment peut-on être autonomiste, voire séparatiste ? Comment peut-on arriver à faire d'un "patois" une langue nationale ? Et naturellement, l'existence de ce foyer, cristallisé autour d'une langue cousine de la langue d'Oc, n'a pas manqué d'interroger les défenseurs de l'occitan. On ne peut dire que l'interrogation sur cette parenté ait été aussi forte du côté catalan. Elle a pourtant existé [1],... [Lire la suite]