17 octobre 2014

Mistral, "La Coumtesso"

  On peut lire dans l'introduction de l'Armana prouvençau pèr lou bèl an de Diéu 1867 adouba e publica de la man di Felibre Joio, soulas e passo-tèms de tout lou pople dóu Miejour, En Avignon, enco de Roumanille, Libraire-editour, 1866 un salut enthousiaste aux renaissantistes catalans, dans la droite ligne de celui déjà plusieurs fois envoyé. En voici le début :   "L’antico alianço di pople catalan e prouvençau, tant flòri autre-tèms souto lou Comte Ramoun-Berengué, se reviho d’un an à l’autre, e se ressaro sèmpre mai... [Lire la suite]

17 octobre 2014

René Merle : "Mistral et la Commune de Marseille"

Le sujet m’a valu quelques demandes de précisions. Je les donne bien volontiers. La première question porte sur l’attitude de Mistral et du Félibrige par rapport au mouvement communaliste. La réponse est sans ambiguïté. Mistral, comme la plupart des intellectuels reconnus de son temps, de Flaubert à George Sand, a totalement condamné la Commune de Paris, et, à la différence du grand Hugo, n’a pas eu, à chaud, le moindre mot de pitié pour les milliers de victimes du massacre perpétré par les Versaillais.Mais le chantre de la Provence... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:57 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 octobre 2014

Mistral lisant Calendal - Félibrige 1866

Autour du Maître [4], l'air inspiré dans la pose, sont regroupés quatre des six compagnons avec lesquels il avait fondé le Félibrige en 1854 : Théodore Aubanel [3], Jean Brunet [5] (Mme Brunet, amie des Mallarmé, est le n° [8], Anselme Mathieu [9], Joseph Roumanille [13], auxquels se sont joints d'autres auteurs et félibres : leur aîné Antoine Crousillat, de Salon [10],  l'Irlandais (mais oui !) William-Charles Bonaparte-Wyse [2], le Comtadin Félix Gras [1], le Nîmois Louis Roumieux [12], ainsi que... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:48 - - Permalien [#]
Tags : , ,