12 novembre 2014

Mistral et Balaguer : choix idéologiques

Depuis sa naissance en 1854, parallèlement à l'entreprise qui se voulait au départ populaire de son Armana, puis à l'organisation du mouvement aux plans locaux et régionaux, le Félibrige a misé principalement sur une renaissance littéraire pour défendre et promouvoir la langue d'Oc.  Cette floraison de publications offrit évidemment de belles réussites, à côté de textes plus quelconques ; la plus belle des réussites étant sans conteste celle de Mistral, dont la réputation nationale fut assurée dès 1859 avec la publication... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 09:07 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 novembre 2014

Pétainisme et mistralisme, décembre 1940

L’Action française, 5 décembre 1940 " L’apothéose de Mistral et de Pétain par Léon Daudet Les fêtes délirantes de Marseille et d’Arles, venant après celles de Lyon et de Toulouse, accentuent le caractère mistralien de cette résurrection de la France traditionnelle dans la personne du Maréchal Pétain. L’effroyable confusion politique qui s’était abattue récemment sur la France et qui fut la cause profonde de la guerre et de la défaite, les vaines convulsions des fantoches politiques entre les mains desquels nous nous étions... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 08:54 - - Permalien [#]
Tags : ,
08 novembre 2014

La mort de Mistral et la presse catholique

La présentation, en première page, de l'annonce de la mort de Mistral par les deux grands quotidiens catholiques, tous deux également ultra réactionnaires, ne surprendra pas, tant Mistral représente pour ces conservateurs extrêmes, et virulents, un symbole d'attachement aux valeurs fondamentales et à la foi qu'ils ne cessent de défendre et promouvoir. On remarquera que la question de la langue n'est pas vraiment posée : respect envers le choix mistralien de promouvoir en langue littéraire un idiome populaire, mais quid du rapport de... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 13:22 - - Permalien [#]
Tags : , ,
08 novembre 2014

La mort de Mistral et "l'Action française"

En deux éditoriaux successifs, le quotidien monarchiste et nationaliste donne la mesure du deuil porté par ses deux directeurs, tous deux personnellement liés à Mistral : Maurrras par une vieille connivence félibréenne, Léon Daudet par l'amitié de son père Alphonse avec le Maillanais. Inutile de dire combien ce rapport personnel au maître de Maillane nourrissait l'adhésion au conservatisme fondamental du Félibre. L’Action française, 26 mars 1914  MISTRAL Mistral est mort, je redis ces trois mots il me semble qu’ils sont tout... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 13:15 - - Permalien [#]
Tags : , ,
08 novembre 2014

La mort de Mistral et la presse de gauche

La mort de Mistral et la presse de gauche   Le Rappel, quotidien radical fort anticlérical, consacre, mais en deuxième page, à la mort de Mistral un modeste article factuel, comme on dit aujourd'hui. Mais c'est un article élogieux. Le Rappel, 26 mars 1914 MORT DE FRÉDÉRIC MISTRAL Marseille, 25 mars – Le grand poète Frédéric Mistral vient de mourir en son mas de Maillane, à l’âge de quatre-vingt trois ans, des suites de la grippe. C’est un des plus grands poètes de ce temps, le rénovateur de la langue provençale... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 13:05 - - Permalien [#]
Tags : , ,
08 novembre 2014

La mort de Mistral et la presse conservatrice

Dans les deux grands journaux conservateurs, le Figaro et le Temps, la mort de Mistral est présentée et commentée par des auteurs qui n'ont rien de méridional. Révérence marquée et connaissance approximative de l'œuvre, bien déclinée dans la succession de ses titres, mais peut-être en fait mal connue. Le rapport de Mistral à Homère (dont Mistral se réclamait d'ailleurs) en témoigne à sa façon. Aucune polémique sur la "résurrection" en langue littéraire d'un idiome populaire voué à la disparition. Tout au contraire, éloge de la... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 12:58 - - Permalien [#]
Tags : , ,

08 novembre 2014

Le Petit Journal et le prix Nobel de Mistral

En décembre 1094, l’attribution du prix Nobel de littérature à Frédéric Mistral ne souleva pas l’enthousiasme de la presse nationale : silence ou simple reproduction des dépêches d’agence. Une exception, mais de taille, celle du quotidien sans doute le plus répandu et le plus populaire, Le Petit Journal, qui, en deux articles, présente longuement la nouvelle, et avec sympathie. Le premier article, bien conventionnel, reprend les poncifs habituels relatifs à Mistral et ne peut que conforter le lecteur dans sa vision d’un homme... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 06:29 - - Permalien [#]
Tags : , ,
29 octobre 2014

René Merle : "Mistral réactionnaire et Balaguer"

Il a déjà été beaucoup question sur ce blog des rapports entre le Catalan Balaguer et Frédéric Mistral. Il s'agissait essentiellement de la période (fin du Second Empire) où l'exilé politique Balaguer était l'hôte des Félibres. Voici maintenant quelques échanges postérieurs extraits de l'excellent article : http://espacio.uned.es:8080/fedora/get/bibliuned:19907/V__ctor_Balaguer._Su_Exilio_en_Provenza.pdfIls témoignent de l'évolution conservatrice de Mistral, dont la réaction devant la Commune de Marseille donnait déjà un bon... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 09:56 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 octobre 2014

René Merle : "Printemps 1848, le jeune Mistral républicain"

le jeune Mistral   Dans un article précédent je faisais allusion aux opinions politiques du jeune Mistral. Dans ses Mémoires, le conservateur bon teint qu'il est devenu rappelle avec quelque attendrissement son enthousiame, lors de l'avènement de la République de février 1848. On peut lire dans Achille Rey, Frédéric Mistral, poète républicain, Cavaillon, Mistral imprimeur, 1929, ces quelques lignes qui éclairent le républicanisme initial du jeune étudiant en droit Frédéric Mistral [1830]. Dans ce tour du... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 06:23 - - Permalien [#]
Tags : , ,
17 octobre 2014

René Merle : "1868 - Zola lit Mistral"

En 1867, huit ans après Mirèio, Mistral publiait son second grand poème, Calendau, empreint d'un nationalisme provençal latent qui devait beaucoup à la rencontre avec les catalanistes, (initiée depuis plusieurs années déjà), et tout particulièrement au séjour en Provence du député barcelonais et homme de lettres Victor Balaguer (1866-1867).                                                ... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 06:16 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,