19 mars 2015

Mistral - Un plagnoun de Petrarco

Almanach du sonnet, Aix-en-Provence, Vve Remondet-Aubin, 1875 (A. de Gagnaud, pseudonyme de l'homme de lettres provençal, régionaliste et félibre, Léon de Berluc Pérussis). Dans cet ouvrage, essentiellement en français, sont glissés quelques textes en langue d’oc. Quante fiate al moi dolce ricetto Quant de fes, au dous lio de soulas ounte siéuFugènt leis autre, emai iéu-meme, se pòu dire,Vau bagnant de mi plour lou vert dougan dóu riéuE roumpènt l’air siau de tant que iéu souspire ! Quant de fes tout soulet, gounflant e... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 janvier 2015

Mistral, Moïse Millaud et Riquelle...

Pour éclairer l'article précédent sur les rapports de Mistral au Petit Journal et à son fondateur Moïse Millaud (dont le père, comme beaucoup de Juifs du Comtat, était maquignon), ce passage de Memòri e raconte (1906). (Sur Riquelle, cf. l'article "Mistral, 1848 et la vieille Riquelle"). Le père de Mistral parle de la déesse de la Raison, qui trônait dans l'église déchristianisée de Maillane : " -Aro, sabès quau èro, à Maiano la divesso ?- Noun, tóuti diguerian.- Ero la vièio Riquello.- Oh! tambèn ! criderian.-... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 janvier 2015

Mistral - 1848 et la vieille Riquelle

Mistral, Memòri e raconte, 1906 Aquel ivèr, li gènt estènt tóuti uni e tranquile e countènt, car la vèndo di fourre anavo pas trop mau e se parlavo plus, gràci à Diéu, de poulitico, s’èro entrenca dins noste endré, pèr un pau s’espaça, de representacioun de tragèdi e de coumèdi ; e, coume ai deja di, emé touto la fogo de mi dès-e-sèt an, iéu ié jougave moun roulet. Dins aquelo entre-miejo, vers la fin de febrié, vai te faire de Diéu ! esclatè la Revoulucioun de 1848.A l’intrado de Maiano, en un... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 novembre 2014

A propos de Mistral

  cf. : André CHAMSON, [] Revenons sur le beau texte du jeune André Chamson, qui fait naître l'engagement d'écriture de Mistral d'un environnement immédiat. Environnement humain avant d'être géographique : celui d'un monde rural traditionnel et pleinement vivant encore. Car, et c'est ce que je lis en filigrane dans le texte de Chamson, choisir de s'exprimer dans une langue, ("nosto lengo mespresado" qu'évoque Mistral dans l'entame de Mirèio) ne suffit pas pour devenir un créateur véritable. Encore faut-il un lien très... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 novembre 2014

Mistral vu par André Chamson (1930)

En mai 1930, pour le centenaire de la naissance de Mistral, la Nouvelle Revue Française publiait un numéro spécial d’hommage (n°200). Numéro assez éclectique où, à côté de la prose de Maurras, on pouvait lire ce très bel article du jeune démocrate André Chamson [1900], dont la thématique ne coïncide pas avec l’habituelle antienne mistralienne : « Affirmations sur Mistral T’apararen à boulet rouge…F.Mistral. Pour ramener la grandeur de Mistral à une valeur simple, il suffit de poser qu’il a transformé, par son œuvre, le... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 octobre 2014

Mistral, "La Coumtesso"

  On peut lire dans l'introduction de l'Armana prouvençau pèr lou bèl an de Diéu 1867 adouba e publica de la man di Felibre Joio, soulas e passo-tèms de tout lou pople dóu Miejour, En Avignon, enco de Roumanille, Libraire-editour, 1866 un salut enthousiaste aux renaissantistes catalans, dans la droite ligne de celui déjà plusieurs fois envoyé. En voici le début :   "L’antico alianço di pople catalan e prouvençau, tant flòri autre-tèms souto lou Comte Ramoun-Berengué, se reviho d’un an à l’autre, e se ressaro sèmpre mai... [Lire la suite]