25 novembre 2015

Félibrige : un exemple de tolérance

Voici par exemple le courrier reçu ce jour du Majourau Courbet : Cars ami, Chers amis,Vène vous avisa de councous literàri pèr l'an que vènVene vos avisar de concors literaris per l'an que venTroubarés eici en doucumen estaca (4 pajo) li reglamen d'aquésti councous, vous encourage à ié participa, acò pòu èstre rèn qu'un bèn pèr nosto lengo.Trobaretz aici en document estacat (4 paginas) lis reglaments d'aquestis concors, vos encoratge a ié participar, aquò pòu estre ren qu'un ben per la nostra lenga.Amista d'OAmistats... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 15:47 - - Permalien [#]
Tags :

24 novembre 2015

De la normalisation du provençal

http://merlerene.canalblog.com/archives/2015/11/24/32890951.html
Posté par rmerle à 08:58 - - Permalien [#]
21 janvier 2015

Un exemple de résistance populaire de la graphie du Roumavagi : André Louis Granier

Indifférent à la "graphie sauvage" de la plupart des Troubaires, et à la nouvelle graphie des Félibres, l'artisan forgeron marseillais André Louis Granier [1821-1897] persiste dans ce qui lui apparaît comme un fruit précieux de son parcours d'autodidacte (il fut disciple de Mary Lafon) : la graphie étymologisante avec ses notations grammaticales, qui lui apparaît la plus à même de rendre sa dignité à la langue méprisée.
Posté par rmerle à 04:27 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 janvier 2015

Roumavagi deis troubaires, 1854 - Graphie de Mistral

Suite des articles précédents Roumavagi deis Troubaires - Recueil des poésies lues ou envoyées au congrès des Poètes provençaux, tenu à Aix, le dimanche 21 août 1853 ; publié par J.-B. Gaut, Secrétaire du Congrès. Aix, Aubin ; Paris, Garnier frères ; Marseille, Boy. MDCCCLIV. En 1853, le fait est bien connu, mais des spécialistes seulement, le jeune Mistral (ici curieusement présenté en J.Mistral) hésite entre plusieurs graphies. Voici le début de son poème, qui sera la matrice de Mirèio. La graphie adoptée n'est... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:02 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 janvier 2015

Roumavagi deis Troubaires - Graphie

Roumavagi deis Troubaires - Recueil des poésies lues ou envoyées au congrès des Poètes provençaux, tenu à Aix, le dimanche 21 août 1853 ; publié par J.-B. Gaut, Secrétaire du Congrès. Aix, Aubin ; Paris, Garnier frères ; Marseille, Boy. MDCCCLIV. Confrontés à la pluralité orthographique des participants, Gaut et les organisateurs auraient pu s’en tenir aux choix des différents intervenants, comme avaient fait les maîtres d’œuvre des Troubadours revioudas en 1823, ou Desanat dans son Bouillabaisso (plusieurs... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:25 - - Permalien [#]
Tags : , ,
11 janvier 2015

Graphies, Lou Bouquet Prouvençaou 1823, (2)

Cf. le billet précédent. Voici la présentation du poète marseillais Gros, dont le Bouquet vient de donner quelques textes : on le voit, les frères Achard hésitent entre deux normes (bien relatives), l'une qui est de s'en tenir à la prononciation du mot notée à la française, y compris bien sûr les diphtongues (oou), l'autre qui réintroduit des signes grammaticaux, par exemple, parfois les S des pluriels, et, très régulièrement, le T étymologique de la troisième personne du passé simple...
Posté par rmerle à 10:37 - - Permalien [#]
Tags : , ,

10 janvier 2015

Graphies : lou Bouquet prouvençaou, 1823 (1)

J’évoquais récemment sur ce blog la question graphique telle qu’elle se posait concrètement à l’éditeur du Roumavagi deis Troubaires en 1853 : comment noter de façon cohérente des écrits fort divers de par leur origine dialectale et le niveau de culture de leurs auteurs ?Trente ans auparavant, la même question s’était posée aux frères Achard (bibliothécaire et imprimeur, tous deux Marseillais, fils de l’historien et lexicographe provençal) lors de la publication du premier recueil collectif de textes provençaux :Lou... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:19 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 décembre 2014

Graphies de la langue d'Oc. Choix graphiques dans la pratique publique

J'ai évoqué ce passage délicat, vécu dès les années 1970, d'une utilisation relativement confidentielle de la graphie classique, à une utilisation publique tous azimuts.J'ai vite remarqué l'incompréhension que suscitait chez des "locuteurs naturels" la découverte sans préparation d'un texte en graphie classique, et les dégâts qui pouvaient s'ensuivre.Une expérience particulièrement intéressante a été celle de l'ouvrage Culture occitane per avançar, publié en 1977 aux Éditions sociales. Aidé par de plusieurs amis, j'avais collecté... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:12 - - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 octobre 2014

René Merle : "Provençal : mon apprentissage graphique"

Ma lettre au Président de la région PACA a suscité quelques questions concernant les graphies du provençal, et mon point de vue sur la question. Question qui n'est certainement pas au cœur des préoccupations de nos contemporains, mais qui m'a toujours intéressé, et qui, ces questions en témoignent, intéresse aussi des lecteurs de ce blog.  Voici donc. On trouvera ci-dessous quelques indications, en complément de ce que l'on peut lire dans ce blog à la catégorie "Graphies" . Et surtout, si tant est que cela peut intéresser,... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 06:37 - - Permalien [#]
Tags :
17 octobre 2014

René Merle : "Graphies du provençal"

Graphies du provençal ? Pour qui en ignorerait (c'est-à-dire le plus grand nombre), la querelle graphique (graphie mistralienne ou graphie occitane ?) - qui, dans l'indifférence générale, ensanglante les bords du Rhône et suscite inlassablement comités, lobbying (comme on dit en provençal), pétitions, - est aussi vieille que l'écriture du provençal. Comment écrire une langue qui depuis la fin du moyen-âge n'a plus d'officialité, donc plus de normes que, bon gré mal gré, les locuteurs doivent appliquer ? A chacun sa graphie, si... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 06:30 - - Permalien [#]
Tags :