13 mars 2015

Amélie Gex : Noutro dou polets (le Rouge et le Blanc)

Un lecteur me demande s’il serait possible de lire une des poésies républicaines d’Amélie Gex, que je signalais dans l’article précédent.On peut les lire bien sûr, pour qui en a la possibilité, dans le journal républicain d’Amélie Le Père André, 1877-1878, et, plus commodément dans Amélie Gex (Dian de la Jeânna), Poésies en patois savoyard, Chambéry, Vve Ménard, 1898 (voir la partie « Seblets »), réédition A la Chapelle blanche MCMLXIX.Voici la chanson la plus connue, dont la diffusion fut considérable, et qui souleva... [Lire la suite]

10 mars 2015

Amélie Gex - patois savoyard

Amélie Gex (1835 – 1883) est une des figures les plus originales et les plus marquantes de la poésie savoyarde, en français comme en « patois ». Enracinée dans le terroir et la langue de la région de Chambéry, où son père médecin avait propriété, elle fit ses débuts dans la poésie en parler savoyard dans le journal républicain Le Père André, dans ces années 1877-1878 qui virent la victoire définitive des Républicains sur les conservateurs monarchistes au pouvoir. Amélie Gex écrit sous le pseudonyme de Dian de la Jeânna... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 10:40 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 octobre 2014

René Merle - Savoie : l’écriture du patois, de la pré-Révolution au Romantisme

René Merle - Savoie : l’écriture du patois, de la pré-Révolution au Romantisme. René Merle, Une Naissance suspendue. L’écriture des “patois” : Genève, Fribourg, Pays-de-Vaud, Savoie, de la pré-Révolution au Romantisme, S.E.H.T.D, 1991, 112 p   Au XVIIIe siècle, la modeste écriture dialectale de Savoie demeure manuscrite : le dialecte est pourtant parlé par le peuple, compris par les notables, le sentiment d’unité linguistique est réel, la conscience “nationale” évidente. Mais depuis des siècles, le dialecte est... [Lire la suite]
16 octobre 2014

René Merle, Une Mort qui n’en finit pas ? - Foyers d'écriture : Genève et Savoie

René Merle, Une Mort qui n’en finit pas ? L’écriture de l’idiome natal de la fin de l’Ancien Régime à la naissance du Félibrige, (Sud-Est français de langue d’Oc, zone francoprovençale de France et de Suisse), MARPOC, 1990   Genève et Savoie À la fin du 18e siècle, à Genève comme en Savoie, l'oralité dialectale est encore ordinaire à la campagne ; remplacée en ville par le français, l'idiome y demeure familier au plus grand nombre. Les mutations politiques des années 1770-l815 éclairent, dans les deux états voisins,... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 14:11 - - Permalien [#]