06 mars 2015

La guerre de 14 en occitan - Me fas cagà

Les éditions Ampelos [ http://editionsampelos.com ] viennent de publier un passionnant témoignage qui d'une certaine façon démystifie l’outrance nationaliste de la célébration de 2014, Me fas cagà. La guerre en occitan : il s’agit des lettres en occitan languedocien (graphie de l’auteur, sans traduction) adressées par Louis Bonfils, un jeune militaire originaire de Montpellier à un proche ami, soldat lui aussi, Pierre Azéma. Louis Bonfils, né en 1891, a donc 23 ans lors de la déclaration de guerre. On peut légitimement... [Lire la suite]

16 octobre 2014

René Merle, "Les élites nimoises devant le problème linguistique" (pré-Révolution à Monarchie de Juillet)

René Merle Les élites nîmoises devant le problème linguistique (français et langue d’oc) de la pré-Révolution aux débuts de la Monarchie de Juillet Conférence donnée à la Société d’histoire moderne et contemporaine de Nîmes et du Gard, le 19 octobre 1991.   Merci pour votre invitation. Elle me permet d’aborder un sujet qui sans être inconnu, loin de là, peut encore interroger : les “élites” nîmoises devant le problème linguistique, c’est à dire devant le bilinguisme français-occitan. Et ce, des années 1750-1760 jusqu’aux... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 14:24 - - Permalien [#]
16 octobre 2014

René Merle, Une Mort qui n’en finit pas ? Foyers d'écriture : Montpellier et Nîmes

René Merle, Une Mort qui n’en finit pas ? L’écriture de l’idiome natal de la fin de l’Ancien Régime à la naissance du Félibrige, (Sud-Est français de langue d’Oc, zone francoprovençale de France et de Suisse), MARPOC, 1990   Montpellier et Nîmes, les deux foyers du Languedoc oriental. Proches, liés par des relations familières, mais distincts, voire opposés, les foyers de Montpellier et de Nîmes proposent des destins d'écriture dialectale très différents. L'affirmation continue de l'écriture montpelliéraine contraste avec... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 14:14 - - Permalien [#]