07 janvier 2017

Una entrevista sus lo Jornalet

http://www.jornalet.com/entrevista/7864/ai-vist-esguilhar-leis-engatjaments-occitanistas-abandonar-sei-terrens-promiers
Posté par rmerle à 08:59 - - Permalien [#]

07 janvier 2015

Plegarem pas !

Posté par rmerle à 19:16 - - Permalien [#]
Tags :
07 janvier 2015

Encore sur "Le couteau sur la langue"

 lu le 8 juillet 2014, sur http://www.encoredunoir.com " Le couteau sur la langue, de René Merle J’ai découvert un peu sur le tard et à l’occasion de quelques échanges sur son blog, que René Merle n’était pas seulement cet historien et chercheur en domaine d’òc dont je fréquentais la prose scientifique depuis quelques années déjà, mais aussi un auteur de romans noirs. Si je n’ai pas encore mis la main sur toute sa production (mais ça ne saurait tarder), j’ai néanmoins pu trouver ce Couteau sur la langue [fin de... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:55 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 décembre 2014

«Le couteau sur la langue», un roman policièr, un roman negre de Renat Merle

Lo Bram dau Clapàs, 76 - 2003http://cercle-occitan.chez-alice.fr/tableaux/octabram.html   UN POLICIÈR «Le couteau sur la langue», un roman policièr, un roman negre de Renat Merle. Se tracha d’un maselaire en seria pres d’una estranha foliá, foliá que mescla a l’encòp las utopias ranças d’aprèp 1968 e las crespacions identitàrias a la virada d’aquel sègle. Renat Merle fa pas mòstra d’erudicion, mas batís un roman negre pichon, un biais de polar saborós sus l’Occitània e sas bolièras ; del còp, fa arpatejar l’Occitània tota a... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 06:15 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 novembre 2014

René Merle, "Le couteau sur la langue", éditions Jigal, 2001

- 4ème de couverture : “Comme dans un macabre jeu de piste, des cadavres congelés parsèment la région du Grand Sud telles les croix d’un infernal calvaire. Un obscur sous-sous-sous-sous ministre de la Culture semble être la cible d’un sérial killer déjanté amoureux des langues. Junior, jeune surdoué perspicace, entraîne son père, journaliste freelance et témoin du pire, sur les traces d’une conspiration d’un autre âge... Taupe, service secret, fantoche manipulé, gourou occitaniste et activiste à la retraite, tous semblent jouer... [Lire la suite]
17 octobre 2014

René Merle, "dialòg sur la revolucion", poème

- Lo nostalgic - lo realista   ensenha mi lo camin de la revolucion que lo chin fòl de la revolucion l’an embarrat l’an passejat coma un chin domestic dins la celebracion d’anniversaris vueges   encuei la revolucion es un pisson de caganís dei brèçs pichon borgés   la revolucien es coma una aluda que revèn a temps vougut   la revolucion es un mòt de de marrrida memòria dètz letras per les scrabbles tranquils   La revolucion es una aiga que giscla e que degun pòt pas tapar   La... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 07:03 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 octobre 2014

René Merle, "Siciech", poème

Se vau a la fenèstra Vèsi lo Cap clinat Monte passeron Grègos Grègos d’a temps passat Un gros mistrau que bofa Lèva lo sovenir Dei mascas de la còla Dei faudas dau desir Lei piadas de l’enfança An partit per totjorn Que la raissa dau sègle A negat lo passat E jamai de la vida lo pantais tornarà   De batèus la muralha a barrat lo calanc Diéu ben batèus que barcas De barcas n’i a pus ges Es de batèus que mòstran Coma vivèm encuei Sensa ges de remembre L’emboliga au soleu Espompits de sa cròia Leis uelhs... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 07:02 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 octobre 2014

René Merle, "la revolucion èra una frenison", poème

la revolucion èra una frenison   èra un temps de secaressa granda de còps que l’a auriatz dich qu’anava plòure auriatz dich que l’aubre mòrt aviá représ   aqueu temps siguèt temps de chavana mai pas jamai la chavana crebèt de tot biais aquelei que l’esperavan èron tenguts per fols per leis òmes sufisents que son estats quitis per la paur   ai finit aqueu libre de la revolucion fai tot bèu just lo temps de viure la revolucion a partit sus la poncha dei pès te revires pas fau donar lo torn de clau ara es... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 07:01 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 octobre 2014

René Merle, "Nonna Nonna", poème

à ma grand-mère, mémé Gabi, couturière à domicile, cuisinière, ouvrière de la Pyrotechnie en 14-18, venue de Toscane à 15 ans à l'orée du XXe siècle, qui me parlait français bien sûr, mais aussi si souvent italien et provençal...   Ormai che sei lontana Ormai que sei laggiú Nonna nonna son' tornato Sono tornato vecchio anch’io    Mon gari t’ai reconeissut   Nonna nonna vorrei chiederti Il senso della tua vita   Mon gari que vòs que te digui Compreni pas ce que mi dies   Il nero ha ricoperto... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 07:00 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 octobre 2014

René Merle - "Celle qui attendait... Aquèla qu'esperava...", nouvelle

René Merle - À la porte des Chantiers   Nouvelle publiée dans la série des "Nouvelles de Noël" dans Var Matin La Seyne - 24 décembre 2004.   Samedi. Sur le rebord de la fenêtre, le blé de Noël a déjà poussé, signe que la vie renaît au plus noir des longues nuits Mais elle sent aussi la vie dans son ventre. Et elle a peur. Moins de ses parents encore que de ceux du garçon : comment ils vont prendre la chose, ceux-là, et avec une fille d’Italiens, en plus ! Avant-hier, sous le prétexte de lui rapporter du... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:35 - - Permalien [#]
Tags : , , ,