16 mai 2015

Messatge de la FELCO dau 15 de mai

Amics e collègas, Sabètz de segur que sèm engatjats, la FELCO*, dins una batèsta ferotja contra aquela reforma deis collègis que, e passava, nos escanariá complètament. E tenèm a dire que nòstra posicion es pas portada per l'immobilisme o lo corporatisme coma los tenents de la reforma o voldrián faire creire. Vist la precaritat de nòstre ensenhament, que la reforma  agreujarà mai encara, far de nosautres de privilegiats es una insulta. L'interdisciplinaritat, la pedagogia de projècte, la gestion de... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:57 - - Permalien [#]
Tags : ,

04 mai 2015

Félix Castan et le nationaisme occitan

Lundi 13 février 2012    Je reviens à nouveau sur les deux textes de Félix Castan récemment publiés sur ce blog : Deux textes qui interrogeaient, et qui continuent à interroger, sur la nature de la culture d'Oc, sa place dans la culture nationale, son avenir éventuel... Ces interrogations ont constamment accompagné mon itinéraire occitaniste, et on peut lire dans quelques articles de ce blog les réactions, que, directement ou indirectement, elles ont pu y susciter. Les deux principales vertus de l'intervention de Castan... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:53 - - Permalien [#]
Tags : , ,
02 mai 2015

Félix Castan, Déclaration de Nérac 1956

Cette vision de la culture d'Oc proposée par Félix Castan en 1976 n'avait rien d'improvisé. Dès que la tentation d'une intervention socio-économique et politique se fit jour dans les (alors quantitativement bien maigres) troupes de l'I.E.O (Institut d'Estudis Occitans), tentation qui aboutira à la notion de "colonialisme intérieur" proposée par Robert Lafont, il avait refusé ce qu'il estimait être une impasse mortifère,  et, dépassant la seule entreprise de maintenance de la langue, pointé la primauté de la création... [Lire la suite]
30 avril 2015

Littérature d'oc - à propos de la déclaration de Nérac, 1956

  Littérature d'oc : je reviens sur ce texte aux hautes ambitions (voir article précédent) :  "L’importance d’une langue et d’une tradition de civilisation se mesurent non aux politiques de préservation (du type de Félibrige) qu’elles suscitent, mais à leur efficacité dans la pensée moderne, l’œuvre littéraire gardera toujours pour les écrivains d’Oc la prééminence par rapport à la langue d’Oc comme fin en soi, ainsi que par rapport aux recherches philologiques qu’elle provoque comme telle". "Les écrivains d’Oc se... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 21:11 - - Permalien [#]
Tags : , ,
22 février 2015

Aimons la langue d'oc, mais aimons-la bien morte : sur Foucaud et le limousin

La langue d’oc a toujours eu des « amis qui lui veulent du bien », à condition qu’elle ne soit plus que souvenir. Exemple particulièrement significatif, on peut lire dans la préface de la réédition [1849] du fabuliste limousin Jean-Baptiste Foucaud [1747-1818], ancien ecclésiastique devenu enseignant après son engagement révolutionnaire :  « Les fables de M. Foucaud ont eu deux éditions aujourd’hui complètement épuisées : celle de 1809 était en deux volumes in-12 ; celle de 1835 en un seul volume.... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:10 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 janvier 2015

Louis Jourdan et la poésie provençale - Margarido (2)

Voici la très significative introduction de Louis Jourdan au grand poème provençal de Marius Trussy, Margarido, publié en 1861 : "Je ne veux point analyser froidement et en vile prose ce poème que vous allez lire, que liront avec plaisir ceux-là même qui ne sont point familiarisés avec cette belle et harmonieuse langue provençale. Je préfère vous parler de cette langue elle-même, de cette glorieuse vaincue, destinée à mourir, et qui, avant de succomber, comme pour attester sa puissance, crée en quelques années deux grands poèmes,... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:00 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 décembre 2014

Oc. Ouverture à l’Autre ?

Dimanche dernier, après un petit tour dans la rade de Toulon, nous sommes allés boire un coup sur le port. Surprise, on dansait dans la brasserie, et, l'œil extatique et le visage fermé, c'était une grosse équipe de femmes de tous âges, et apparemment de toutes conditions. Country dance. Sous le regard complice d'une équipée de motards Harley bannière sudiste. Sudiste USA s'entend. Tout ce monde avait le plus authentique accent méridional, mais il n'arborait pas le drapeau sang et or. Je me suis rappelé le jour où, "montant" à Paris... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:18 - - Permalien [#]
Tags :
03 décembre 2014

Normalizacion ?

Òc,  va sabi, quora l’aurà plus de locutors « naturaus » de l’occitan, serem plus enfangats dins lei localismes (vèni de ne’n sortir dos : "va", "l' "), lei dialectalismes, la lenga dau breç e la nostalgia de la mameta, e patin cofin ; ai francofònes naturaus, li donarem LO diccionari, LA gramatica, e fai tirar… Es ce que d'unei pensan. Ma fe... Non, me retròbi puslèu dins lo vejaire ferme e nuançat (non, aguetz pas paur, lèqui pas) de l'amic Felip Martèl :  ... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 04:13 - - Permalien [#]
Tags : , ,
29 novembre 2014

René Merle, Provençal, langue d’un Peuple, arme du peuple ?

  René Merle, Provençal, langue d’un Peuple, arme du peuple ?, Ostau dau País Marselhés / 26 mai 2006.   canevas de la conférence. Merci à l’Ostau dau País Marselhés pour cette invitation. Ce que vous faites dans la plus grande ville de Provence est porteur de jeunesse et d’avenir, et c’est un plaisir pour moi de le soutenir. En traitant ce soir de la situation de la langue occitane en Provence, je voudrais, en regardant d’où on vient, et ce sera mon propos (la situation de la fin du Moyen Âge jusqu’au début du... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 09:52 - - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 novembre 2014

Une contribution à la linguistique...

  Il n'est jamais trop tard pour bien faire. Je signale donc, après quelques autres, aux lecteurs de ce blog amis de la langue d'Oc, l'intéressante contribution linguistique et historique d'un ancien ministre socialiste, dont les compétences scientifiques en la matière sont universellement reconnues. Promis juré, Monsieur l'ex-ministre, je me garderai désormais de parler d'occitan, et encore moins de l'imposer par la force à des gosiers innocents : Question écrite n° 09883 de M. Michel Charasse (Puy-de-Dôme - RDSE)... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 05:46 - - Permalien [#]
Tags :