Memori_e_raconte___moun_[

Après avoir relu avec grand plaisir les souvenirs de Mistral, Moun espelido, Memòri e raconte, un régal de langue, j’ai réouvert mon vieux Mistral ou la République du soleil, un bel ouvrage que le  célèbre critique Albert Thibaudet consacra à Mistral, en 1930.

Thib

J’y ai retrouvé ce clin d’œil, qui n'enlève rien au plaisir de langue que procure cette lecture  : 

texte