J’ai reçu hier sur mon blog généraliste le message anonyme suivant qui n’avait sans doute pas pu trouver accueil sur ce blog linguistique. Le voici, tel qu'il apparaît à la réception :

Vous avez reçu un nouveau commentaire sur votre blog : "Lectures et réflexions - Blog René Merle".
VOUS PARLER TOUJOURS DE L OCCITAN ET LE PROVENCAL LE VRAI CELUI DE F MISTRAL CELUI QUE MES PARENTS ONT TOUJOURS PARLER NOUS NE LAISSERONS PAS DOMINER PAR LOCCITAN JE SOUTIEN LE COLLECTIF SM
Auteur : EOLE13 • Ce commentaire a été déposé par un visiteur de votre blog. 

Vous comprenez mieux pourquoi j’ai supprimé les commentaires sur ce blog linguistique, qui attirait par trop les courriels amicaux et argumentés de ce genre. Ma réponse (j'ai utilisé la graphie provençale qui doit agréer à mon correspondant, et non celle que je pratique ordinairement) :

Gramaci, mai en principi publiqui pas de coumentari noun signa. Sabi pas qunto mèno de provençau parlas, ieu parli lou prouvençau maritime de mei grand, e me senti ben ansin, en cò mieu. E coumo cercaire e autour de forço libre sus l'escrituro prouvençalo, e d'uno tèsi, pensi qu'es me faire oufènso d'imagina que counouissi pas Mistral. 
Tenès vous suou e gaiard 
Reinié Merle