14 août 2016

Mon vie, mon viech...

Crudèla mutacion, alora que nòstrei cosins italians ti garçan de « cazzo » d’en pertot, a disparéissut dau parlar popular lo bòn vièlh machista « mon vié, mon viech », sinhau d’indiferécia e de negacion… Pas la pèna de plorar, que sus un autre plan, lo polisemic marselhès « enculé » a ganhat la batalha de l’insulta ordinaria… Fuck you…  
Posté par rmerle à 11:55 - - Permalien [#]