17 octobre 2014

René Merle : "Langues régionales : de l’enquête de 1807 au Café du Commerce philosophique", micRomania

René Merle, "Langues régionales : de l’enquête de 1807 au Café du Commerce philosophique", revue micRomania, (Charleroi, BE) 74, septembre 2010. En 1806, dans le cadre de la Statistique générale de l’Empire, le Ministère français de l’Intérieur initia une vaste enquête sur les « idiomes » [1] dépourvus d’officialité parlés dans les départements français, enquête qui déborda sur plusieurs cantons de la Confédération helvétique.
Menée de 1807 à 1812, cette enquête inachevée demandait aux préfets une traduction... [Lire la suite]

17 octobre 2014

René Merle, "dialòg sur la revolucion", poème

- Lo nostalgic - lo realista   ensenha mi lo camin de la revolucion que lo chin fòl de la revolucion l’an embarrat l’an passejat coma un chin domestic dins la celebracion d’anniversaris vueges   encuei la revolucion es un pisson de caganís dei brèçs pichon borgés   la revolucien es coma una aluda que revèn a temps vougut   la revolucion es un mòt de de marrrida memòria dètz letras per les scrabbles tranquils   La revolucion es una aiga que giscla e que degun pòt pas tapar   La... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 07:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 octobre 2014

René Merle, "Siciech", poème

Se vau a la fenèstra Vèsi lo Cap clinat Monte passeron Grègos Grègos d’a temps passat Un gros mistrau que bofa Lèva lo sovenir Dei mascas de la còla Dei faudas dau desir Lei piadas de l’enfança An partit per totjorn Que la raissa dau sègle A negat lo passat E jamai de la vida lo pantais tornarà   De batèus la muralha a barrat lo calanc Diéu ben batèus que barcas De barcas n’i a pus ges Es de batèus que mòstran Coma vivèm encuei Sensa ges de remembre L’emboliga au soleu Espompits de sa cròia Leis uelhs... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 07:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 octobre 2014

René Merle, "la revolucion èra una frenison", poème

la revolucion èra una frenison   èra un temps de secaressa granda de còps que l’a auriatz dich qu’anava plòure auriatz dich que l’aubre mòrt aviá représ   aqueu temps siguèt temps de chavana mai pas jamai la chavana crebèt de tot biais aquelei que l’esperavan èron tenguts per fols per leis òmes sufisents que son estats quitis per la paur   ai finit aqueu libre de la revolucion fai tot bèu just lo temps de viure la revolucion a partit sus la poncha dei pès te revires pas fau donar lo torn de clau ara es... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 octobre 2014

René Merle, "Nonna Nonna", poème

à ma grand-mère, mémé Gabi, couturière à domicile, cuisinière, ouvrière de la Pyrotechnie en 14-18, venue de Toscane à 15 ans à l'orée du XXe siècle, qui me parlait français bien sûr, mais aussi si souvent italien et provençal...   Ormai che sei lontana Ormai que sei laggiú Nonna nonna son' tornato Sono tornato vecchio anch’io    Mon gari t’ai reconeissut   Nonna nonna vorrei chiederti Il senso della tua vita   Mon gari que vòs que te digui Compreni pas ce que mi dies   Il nero ha ricoperto... [Lire la suite]
Posté par rmerle à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 octobre 2014

René Merle, Visions de l'idiome natal : présentation de l'enquête de 1807

Visions de « l’idiome natal » à travers l’enquête impériale sur les patois (1807-1812) – Langue d’oc, catalan, francoprovençal (France, Italie, Suisse), Trabucaire, 2010 I Présentation de l’enquête dite de 1807 Chronologie À l’automne 1807, le Bureau de la Statistique du Ministère de l’Intérieur sollicite tous les préfets pour une enquête sur les patois, dans la foulée d’une première enquête officielle sur les limites de la langue française (1806). L’érudit Champollion-Figeac, chargé de l’enquête pour le département... [Lire la suite]

17 octobre 2014

René Merle, Visions de l'idiome natal : qui sont les enquêteurs ?

Visions de « l’idiome natal » à travers l’enquête impériale sur les patois (1807-1812) – Langue d’oc, catalan, francoprovençal (France, Italie, Suisse), Trabucaire, 2010   II  - Qui sont les enquêteurs ?   Ministère de l’Intérieur L’enquête se mène dans un aller-retour entre le Ministre solliciteur et les préfets, eux-mêmes solliciteurs d’enquêteurs « de base ». Sans pour autant que les Ministres successifs s’en désintéressent, l’impulsion donnée à l’enquête et son traitement sont... [Lire la suite]
17 octobre 2014

René Merle, Visions de l'idiome natal : la demande ministérielle

Visions de « l’idiome natal » à travers l’enquête impériale sur les patois (1807-1812) – Langue d’oc, catalan, francoprovençal (France, Italie, Suisse), Trabucaire, 2010 III La demande ministérielle Que demande exactement le Ministre aux préfets ?  Il faut croire que la présentation initiale de 1807, telle que la présentait Champollion, n’avait pas été suffisante, puisque, patiemment, jusqu’en 1812, le Ministre (par Coquebert père et fils interposés) ne cessera d’expliquer ses intentions. Dès 1807 par exemple, il... [Lire la suite]
17 octobre 2014

René Merle, Visions de l'idiome natal - florilège de l'éclatement

  Visions de « l’idiome natal » à travers l’enquête impériale sur les patois (1807-1812) – Langue d’oc, catalan, francoprovençal (France, Italie, Suisse), Trabucaire, 2010 IV Florilège de l’éclatement ? La question est implicitement posée à l’enquêteur : comment pointer l’idiome dans sa spécificité, tout en le situant éventuellement dans un ensemble plus large, régional, provincial ou « national » ? La demande du Ministre, on l’a vu, ne porte pas sur des entités linguistiques prédéfinies... [Lire la suite]
17 octobre 2014

René Merle, Visions de l'idiome natal - nommer l'idiome : la grand Sud-Est

Visions de « l’idiome natal » à travers l’enquête impériale sur les patois (1807-1812) – Langue d’oc, catalan, francoprovençal (France, Italie, Suisse), Trabucaire, 2010 V Nommer l’idiome - Le grand Sud-Est Dans cette tension entre l’unité et l’éclatement, comment le ou les idiomes parlés dans chaque département sont-ils nommés et délimités par les enquêteurs ?  Les pages qui suivent n’ont pas pour but, répétons-le, de faire entrer les résultats de l’enquête dans un cadre de délimitations linguistiques... [Lire la suite]